• Facebook - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

PROCHAIN ARTICLE

 

INTERVIEW DE CHRISTELLE PERIE

Pouvez-vous vous présenter ?

 

Notre petite famille a découvert Fleury il y a 25 ans. Après de multiples locations saisonnières, nous avons acquis une petite maison afin d'y passer le plus de temps possible en dehors de la période estivale, puis elle est devenue notre résidence principale à l'occasion de l'évolution professionnelle de mon mari.

 

Passionnée par la lecture et l’écriture depuis mon enfance,  je travaille depuis plus de 30 ans pour des médiathèques.

Pendant 5 ans, j'ai travaillé dans d’une médiathèque d’une commune de 60 000 habitants. 

En 1991, j’ai œuvré à la création, à la coordination et au développement d’une médiathèque d’un village de 3 800  habitants. Nous sommes passés, en 3 ans, de 120m2 à 1200m2 avec l’intégration d’une salle de spectacle moderne et d’un secteur numérique (tablette, casque virtuel…).

 

Engagée dans la qualité des relations humaines, j’ai été pendant 4 ans représentante du personnel.

 

Amoureux de la nature, nous aimons partir en famille nous promener, balader et explorer tous les coins et recoins de notre beau territoire. Depuis 2 ans, mon mari s’est engagé dans les « Clape rangers » comme nous aimons les appeler. Ce sont des patrouilleurs bénévoles de l’association communale contre les feux de forêt. Ils assurent des missions de veille et de surveillance de la Clape.

 

Dans le cadre de votre expérience dans les collectivités, quel est votre regard sur notre commune ?

 

Que ce soit entre les services, les personnes, les projets de développement et l’adéquation moyens / objectifs, mon leitmotiv est de « créer de l’harmonie ».

 

Cette façon de faire m’a toujours tenue à cœur. Elle est un vecteur de cohésion, d’humanité, de qualité pour tous et de convivialité.

 

Elle se retrouve dans une citation d’Abraham Lincoln que j’aime beaucoup :

« La meilleure façon de prédire l'avenir est de le créer. »

 

A l’échelle de notre territoire, cela se caractérise par la coordination des ressources et des potentiels afin d’élargir les possibles.

 

Des coordinations qui doivent se construire par de l’écoute, du dialogue et du relationnel. Dans un esprit d’ouverture, chacun peut apporter une idée. Ce sont des « convergences » qui permettent à la fois de rassembler et d’avancer.

 

Je serais bien sûr également très sensible à l’évolution et au développement « multi-support » de la culture sur notre commune. C’est faire en sorte que chacun puisse accéder au support culturel de son choix : spectacle, livre, peinture, conférence…

 

La culture concentre évasion, imagination et savoir. Elle permet autant de divertir que d’instruire, de toucher la raison et l’émotion.

 

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre le mouvement Préserver et Embellir d’André-Luc Montagnier ?

 

30 ans d’expérience dans les collectivités, de gestion de projet, de passion pour le partage du savoir, de relations humaines agrémentées de 25 d’amour de la commune m’ont donné envie de m’investir dans le projet d’André-Luc : « Préserver et Embellir ».

 

S’appuyer sur l’existant pour bâtir le futur est une belle manière de penser le développement de notre commune.

 

Pleinement inscrite dans cette dynamique, je suis heureuse de rejoindre l’équipe d’André-Luc et de partager cette belle aventure.